Actualités du ministère

Communiqué de presse / Forum mondial de l’OMT sur l’investissement touristique en Afrique

17 / 02 / 2020


Annoncée à la faveur de la 23e Assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme (Omt), en septembre 2019 à Saint-Pétersbourg (Russie), la tenue à Abidjan, les 20, 21  et  22 février 2020, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, du 1er  Forum mondial de l’OMT sur l’investissement touristique en Afrique, est une réalité.
Le Ministre du Tourisme et des Loisirs de Côte d’Ivoire Siandou Fofana, cheville ouvrière de cet important rassemblement pour l’écosystème touristique du continent qui compte jouer sa pleine partition dans l’essor mondial du secteur a animé une conférence de presse, à cet effet. C’était ce lundi 17 février 2020, en son cabinet de la Tour Postel à Abidjan-Plateau.
Ce sont près de 800 délégués, des ministres, directeurs centraux et généraux d’offices et de hauts responsables de structures connexes au tourisme, au voyage, aux loisirs et infrastructures hôtelières qui sont annoncés dans la capitale économique ivoirienne.  De l’analyse de propos liminaires du Ministre Siandou Fofana, il ressort qu’obtenir l’organisation par la Côte d’Ivoire du tout premier Forum de l’OMT à Abidjan, est un gage de confiance renouvelée en l’essor du tourisme ivoirien, en son leadership international émergent, en l’espace de trois années, mais aussi et surtout, en sa stabilité sécuritaire et en celle de ses institutions ainsi qu’en son potentiel…exponentiel ! Le tout, à la boussole de « Sublime Côte d’Ivoire », la stratégie nationale ivoirienne de développement touristique dont l’efficience séduit, plus que jamais, est adoubée par l’écosystème mondial du tourisme.
Pour ainsi dire, Siandou Fofana, par ce bail avec l’OMT, sous la férule de son Secrétaire général Zurab Pololikashvili, qui fait venir sur les berges de la lagune Ebrié, officiels gouvernementaux d’Afrique et du monde, bailleurs multilatéraux, fonds d’investissements et souverains, organismes publics et privés d’engineering, constructeurs immobiliers, groupes hôteliers, professionnels du voyage et compagnies aériennes, tour-opérateurs, bref toutes les composantes de l’écosystème de l’industrie touristique, établit clairement que 2020, année électorale en Côte d’Ivoire, ne saurait entacher son attractivité et sa stabilité durablement ancrée depuis une décennie de gouvernance sous le Président  Alassane Ouattara. 
In fine, conformément à la vision du Président de la République, SEM Alassane Ouattara et selon les instructions du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, cet évènement voulu par le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, qui a reçu à travers la convention paraphée à Madrid, l’aval du Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, témoigne de l’intérêt et des enjeux pertinents de « Sublime Côte d’Ivoire ». Dont le début de la mise en œuvre s’amorce, il faut l’avouer, à pas de géant. Et dont les signes printaniers sont la mobilisation de plus de 5 milliards de dollars US (2500 milliards de FCFA), les 20 et 21 octobre 2019, à Dubaï (Emirats Arabes Unis), puis, le 20 novembre 2019, à Hambourg, en Allemagne, la captation de plus de 5, 8 milliards d’euros environ 6800 milliards de FCFA).
Selon Siandou Fofana, l’engouement observé au niveau des investisseurs et de l’OMT pour la tenue du Forum d’Abidjan est clair et sans ambages, eu égard aux propos du Secrétaire général, M. Pololikashvili : « reproduire ce schéma à l’échelle du continent afin d’attirer plus d’investisseurs et stimuler les investissements touristiques en Afrique ».)