Actualités du ministère

Des investisseurs allemands séduits par Sassandra et « La promenade du monde » !

07 / 03 / 2019


Conduit par Heinz Kroczek, consultant en développement de projets, un pool d’opérateurs germaniques intéressés par les opportunités en Afrique, affichent leur intérêt pour « Sublime Côte d’Ivoire ».
Présidée par le Directeur de Cabinet, Dr Germain Aphing-Kouassi, représentant le Ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, une séance de travail s’est tenue, le mardi 5 février 2019 à la salle de conférences dudit ministère, avec des investisseurs allemands. Ceux-ci, sous la houlette de Heinz Kroczek, Directeur Général de Project Development in Africa (Pda), consultant en investissements et mise en œuvre de projets, axés notamment sur l’Afrique pour des groupes et firmes allemandes, ont exprimé leur volonté d’investir et lever des capitaux pour des projets d’infrastructures touristiques en Côte d’Ivoire. En l’occurrence, dans la zone balnéaire de Sassandra et l’aménagement de la berge lagunaire du boulevard de Marseille à Abidjan à travers le projet « La promenade du monde ». Deux projets structurants, parties intégrantes de « Sublime Côte d’Ivoire », matrice stratégique du développement touristique du pays sur la période 2018/2025, conduite par le Ministre Siandou Fofana.
À travers le Plan stratégique de développement « Sublime Côte d’Ivoire », ainsi que l’a rappelé Dr Aphing-Kouassi, le gouvernement ivoirien envisage de faire du tourisme le troisième pôle de l’économie du pays. Et cela, en donnant une impulsion plus forte au secteur, avec la mise en œuvre de projets structurants devant positionner la Côte d’Ivoire comme un hub touristique régional. Pour ce faire, a-t-il indiqué à ses hôtes germaniques, déjà présents en Afrique, notamment au Ghana et au Kenya, que l’Etat a lancé plusieurs projets d’envergure, dont l’aménagement du littoral et le développement d’infrastructures à Sassandra. Pour lesquels les investisseurs allemands affichent un réel intérêt.  Sassandra, localité balnéaire située à 283 km à l’ouest d’Abidjan, notons-le, apparaît comme une ville au potentiel touristique indéniable. La cité, restée longtemps en marge du développement, dispose d’énormes potentialités, des atouts naturels exceptionnels et propices au développement d’une véritable industrie touristique.
Autre attrait, et non des moindres qui a mis la délégation allemande sous un charme indéniable, après que M. Andy Léal, Conseiller Technique du Ministre en ait fait une présentation de haut vol, est le projet  d’aménagement du Kilomètre 4, Boulevard de Marseille à Abidjan-Biétry baptisé « La promenade du monde». Berge lagunaire dont la transformation devrait aboutir à une marina, déclinant une sorte d’écosystème culturel, architectural, culinaire, etc., propre à chaque continent de la planète, sur une distance de 1, 4 kilomètres de long et 100 mètres de largeur. Le tout pour un coût prévisionnel approximatif  de 100 milliards de FCFA.
Il incombe de noter que sur instruction du cabinet du ministère du Tourisme et des Loisirs, mandat a été donné à l’Ivoirien établi en Allemagne, Ibrahim Coulibaly d’opérer comme facilitateur pour attirer des opérateurs économiques de ce pays vers la destination ivoirienne aux fins d’y investir. Dont acte. Pour piqûre de rappel, le cabinet de consultance Pda dirigé par Heinz Kroczek, affiche à ses états de service, plus de 500 références dans le monde dont le nec plus ultra se caractérise par plus d’un quart de siècle de construction et développement des infrastructures du géant automobile Volkswagen.