Actualités du ministère

Journée Mondiale Du Tourisme 2020 Message du Ministre du Tourisme et des Loisirs

28 / 09 / 2020


Mes chers compatriotes, chers amis de la Côte d’Ivoire,
Chaque année, et ce depuis 40 ans, le 27 septembre, les Nations Unies célèbrent la Journée Mondiale du Tourisme. Et ce, cette année, dans un contexte planétaire marqué par la COVID-19. Un contexte qui, toutefois ne fera pas de l’année 2020, une année blanche pour le tourisme, quoique fortement impacté!Pour l’édition de cette année, le thème retenu est : « Tourisme et développement rural ».
Une thématique qui met en avant le rôle du tourisme pour offrir des débouchés en dehors des grandes villes. Toute chose qui cadre avec la triple finalité visée par « Sublime Côte d’Ivoire », la stratégie nationale de développement touristique 2018/2025, mise en œuvre sous le sceau de la transversalité, par le Gouvernement : « favoriser le développement territorial hors-Abidjan, développer un moteur de croissance du PIB et démultiplier les recettes fiscales, et créer un réservoir d’emplois ».
Il incombe de noter, avec une once de regret, qu’initialement, cette édition 2020, devrait être une répétition grandeur-nature, pour la Côte d’Ivoire qui doit accueillir, en 2021, la célébration officielle de la JMT, au plan mondial ! Hélas, Pandémie oblige, une célébration symbolique, marquera le coup de cette Journée Mondiale. Mais aussi, de notre capacité à rebondir, tous ensemble, et dessiner ensemble, les pistes d’une « Sublime Côte d’Ivoire » dont les acquis auprès des instances internationales et de la communauté des bailleurs, restent intacts. Il est avéré, toutefois, que les investisseurs, qu’ils soient des « Champions nationaux », des bailleurs multilatéraux ou des fonds d’investissements, ne sauraient garder la confiance acquise au prix d’actions offensives d’envergure, ces trois dernières années, si la paix sociale et la stabilité du pays sont mises à rude épreuve. A moyen terme, pour le bonheur de nos concitoyens et de ceux qui visitent notre destination, il nous faudra réhabiliter des infrastructures existantes. Car, notre ambition de faire du pays, la 5e puissance touristique du continent, avec près de 5 millions de visiteurs internationaux, et générer plus de 700 000 emplois cumulés, il nous faudra diversifier notre offre et toutes les niches autour du monde rural, tel que l’agrotourisme, qui y contribueront. 
Sous l’égide de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), notre secteur, touché en plein cœur, a démontré sa résilience, en adaptant par régions et pays, des stratégies pragmatiques, des actions de soutien aux acteurs de l’écosystème. Ici, en Côte d’Ivoire, dans un élan de solidarité gouvernementale et de cohérence d’actions, le département ministériel en charge du Tourisme était aux premiers rangs de la riposte contre le Coronavirus. D’autant plus que les premiers signaux de la survenue de la pandémie sont apparus au lendemain du 1er Forum Mondial sur l’investissement touristique en Afrique, organisé du 20 au 22 février, en terre ivoirienne, par l’OMT. Et qui augurait de statistiques plus que reluisantes pour le secteur, frôlant les 8% de contribution au PIB pour l’exercice en cours. Aussi, avec la survenue de ce bémol, nous avons entrepris d’opérer un recadrage stratégique de « Sublime Côte d’Ivoire », sur le tourisme intérieur. Avec à la clé, la valorisation de certains circuits, l’accompagnement de festivals et autres produits culturels d’appel touristique, le soutien à l’émergence d’investisseurs locaux, entre autres actions. Lors de notre dernière réunion de l’OMT, le 16 septembre dernier, il y a donc une dizaine de jours, à peine, Zurab Pololikashvili, Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), déclarait comme pour donner plus d’écho à notre initiative et corrélativement au thème de la JMT 2020 : «Partout dans le monde, le tourisme donne aux populations rurales, les moyens de se prendre en charge, en fournissant des emplois et des débouchés, tout particulièrement pour les femmes et les jeunes. Le tourisme permet aussi aux populations rurales de maintenir leur patrimoine culturel et les traditions qui leur sont propres, et il est vital pour la sauvegarde de l’habitat et des espèces en péril ».
En vous réitérant de célébrer cette Journée Mondiale du Tourisme 2020, avec, en point de mire, la célébration, en 2021, chez nous en Côte d’Ivoire, de la JMT, au plan mondial,  gardez à cœur que la « Sublime Côte d’Ivoire » commence par nous. Revisitons notre beau pays, préservons-le, promouvons-le. Ensemble, ressourçons-nous, car : « Rester c'est exister, voyager c'est vivre ».
Je vous remercie.
Siandou Fofana