Actualités du ministère

L'abissa de Grand Bassam

23 / 11 / 2016


Commencé le 13 Novembre dernier, l’Abissa de Grand Bassam a pris fin le 20 novembre 2016. L’Abissa marque pour le peuple N’Zima l’entrée dans une année nouvelle. Musiques, danses, chants traditionnels, rythmes et rituels ont meublé les festivités de cette année. Il en est ainsi depuis la première édition en 2012.
En effet, l’Abissa, fête populaire de l’identité culturelle du peuple N’Zima, est l’un des évènements traditionnels Ivoirien les plus médiatisés. Célébrée chaque année à la fin du mois d’Octobre, l’Abissa rassemble des milliers de touristes et acteurs du développement culturel de la Côte d’Ivoire, de la sous-région et du monde. C’est une occasion de retrouvailles des sept tribus du clan N’Zima ; lesquelles tribus sont composées des fils et filles de la région. 
Au cours de cette célébration du « tout est permis », l’accent est mis sur le bilan annuel de la communauté. Réunies autour de leur chef et du Tam-tam parleur, les populations profitent de l’occasion pour soumettre leurs doléances et faire leurs critiques aux autorités établies. Ainsi, les barrières sociales sont abolies, les travaux des champs s’arrêtent, les pratiques occultes et les funérailles sont interdites durant ces festivités.
La célébration de l’Abissa s’étant sur une semaine. Les premiers jours, chacun prépare ses costumes et ses chorégraphies et murit ses critiques. Dès Lundi sur la place publique tout le monde danse à l’occasion du Gouazo qui marque le début officiel des festivités ; le Mardi est le jour des rois, le Mercredi jour des femmes, le jeudi jour des cadres, et le Vendredi celui des chefs de villages. Le Samedi lors de l’Ewoudolé, une danse d’ensemble est à nouveau exécutée tandis que les sept familles N’Zima font allégeance au roi, chacun défile, déguisé et maquillé. Enfin le Dimanche, a lieu le rite de purification du roi au bord de la mer et la cérémonie d’adieu au génie de l’Abissa.
Rappelons que, située à quarante-trois Kilomètres à l’est d’Abidjan, Grand-Bassam est le chef-lieu du département de Grand-Bassam dans la région du Sud-Comoé. Ville historique, ancienne capitale de la Côte d’Ivoire (1893-1900), elle possède une richesse culturelle digne d’intérêt. Grand Bassam est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.