Actualités du ministère

Siandou Fofana teste le dispositif d’hébergement du Centre de confinement

30 / 03 / 2020


En charge du volet de logement du 1er Centre de mise en isolement des personnes en contact avec des cas avérés porteurs ou suspects du Coronavirus, le Ministre du Tourisme et des Loisirs, était sur le site de Marcory, le samedi 28 mars.

C’est par une opération de simulation que le Ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, a testé, le samedi 28 mars, en fin de matinée, le dispositif  d’hébergement et de restauration de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) à Marcory. Qui est le premier centre de confinement et de mise en quarantaine (ou plutôt quatorzaine) des personnes qui ont été en contact avec des sujets avérés après test, positives, ou même supposées du fait de leurs derniers mouvements, suspectes de la maladie à Coronavirus/Covid 21.
Accompagné des membres de son cabinet et des structures rattachées, Siandou Fofana s’est dit » satisfait des mesures d’accueil dont les équipes de la Société des palaces de Cocody (SPDC) et du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire » qui gèrent au plan technique, le volet «Hébergement» pour le département du Tourisme et des Loisirs, en appui au Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. Dont les équipes opérationnelles de l’Institut d’hygiène publique (INHP) sont appuyées par la Croix-Rouge. Etant entendu que des unités opérationnelles techniques de structures de catering et de restauration collective auront à charge la la restauration.

En tout cas, sous la supervision de Mme Maférima Diarrasouba épouse Ouattara, Directrice générale de la SPDC, le Ministre a pu vérifier, in situ, la qualité et les commodités d’accueil avec les mesures et gestes-barrières, ainsi que de sécurité sanitaire (gants, masques, gels antiseptiques et solutions hydroalcooliques),  tout au long du parcours qui mènera les sujets de l’accueil aux chambres, single ou double, avec en sus, la qualité de la literie, de l’aération et/ou la climatisation de celles-ci, la propreté des buanderies et autres salles d‘eau, etc.
Au terme de la visite technique du site, Siandou Fofana a réitéré son appel à toute la population au respect des mesures et gestes-barrières prônées par le Gouvernement. Et notamment, à l’endroit des futurs pensionnaires du Centre de confinement de l’INJS.  Avant d’indiquer : « L’Etat fait des efforts et il appartient donc  à la population de faire sa part, en venant se confiner pour l’intérêt de tous et de chacun, voire de l’humanité, au regard des proportions que cette pandémie prend de par le monde ». par ailleurs, le Ministre a tenu à rappeler, qu’a fortiori, le centre de l’INJS qui est passé de centre de transit des voyageurs à celui de confinement et auto-confinement après la fermeture des frontières, ne devrait pas faire l’objet d’ostracisme. Mais, a contrario, une aubaine pour gagner l’offensive contre la pandémie.
Côté santé, une fois les équipes du Tourisme et des Loisirs auront installé les personnes déjà tracées par les services de santé ou venues d’elles-mêmes, elles pourront au bout de 14 jours d’incubation et de leur confinement, bénéficier de la surveillance sanitaire préventive adéquate. Par les bons soins, notamment de l’Institut national d’hygiène publique (INHP) et de la Croix-Rouge.
Il est à noter que la capacité d’accueil, en vitesse de croisière, au Centre de l’INJS, selon les scénarii exponentiels, pourrait être de 1000 lits.