DISCOURS ET COMMUNICATIONS
TOURISME:37ème JOURNEE MONDIALE DU TOURISME L’ALLOCUTION DE MONSIEUR ROGER KACOU, MINISTRE DU TOURISME
Le 13 Octobre 2016, la célébration de la 37ème  Edition de la Journée Mondiale du Tourisme s’est tenue à Daoukro, capitale du Iffou, en présence du Président Henri Konan BEDIE. A cette occasion, le Ministre du Tourisme, Monsieur Roger KACOU a prononcé une allocution dans laquelle il a rappelé les avancées du tourisme en Côte d’Ivoire. Nous vous proposons ci-dessous, l’intégralité de son allocution.
 
 

 Excellence Monsieur le Président BEDIE,

 
Messieurs les Ministres,
 
Monsieur le Préfet de Région,
 
Monsieur le Président du Conseil Régional,
 
Monsieur le Maire,
 
Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Chefs de Services,
 
Distingués Chefs traditionnels,
 
Honorables invités,
 
Chers Amis de la Presse,
 
Mesdames et Messieurs,
 
C’est avec une immense joie que nous nous retrouvons ce matin dans la capitale du Iffou pour célébrer la 37ème Journée Mondiale du Tourisme. Le choix de la capitale du Iffou n’est pas fortuit. Il s’agit comme vous le savez du village natal de Son Excellence Monsieur le Président Aimé Henri Konan BEDIE, Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et Président de la Conférence des Présidents du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).
Disciple fidèle du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne, le Président Aimé Henri Konan BEDIE, les ivoiriens ne l’oublient pas, compte au nombre des brillants architectes de ce qu’on a appelé le miracle ivoirien dans les années 1970.
Aujourd’hui avec son aura et son prestige personnels, le Président Aimé Henri Konan BEDIE est un Sage, adepte de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays. En bon économiste, juriste averti et homme politique de grande expérience, le Président BEDIE sait mieux que quiconque que la quantité n’est pas synonyme de qualité. Aussi, a-t-il œuvré avec l’intelligence et la patience qu’on lui connaît, et avec le précieux concours de son jeune frère, le Chef de l’Etat, Son Excellence Alassane OUATTARA, au rapprochement des partis issus de la même famille houphouëtiste sous le vocable des houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).
Démocrate aguerri, le Président Aimé Henri Konan BEDIE a démontré au cours de l’histoire récente de notre pays que la Côte d’Ivoire était au-dessus de toutes les autres considérations. Ainsi en va-t-il du noble combat qu’il mène actuellement pour l’avènement d’une constitution consensuelle pour notre pays.
Excellence Monsieur le Président BEDIE, soyez remercié pour toutes les remarquables actions que vous accomplissez au quotidien pour la Côte d’Ivoire. 
Honorables invités,
 Mesdames et Messieurs,
Je vous invite ici et maintenant à applaudir fortement le Président Aimé Henri Konan BEDIE.
«Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous». Tel est le thème de cette 37ème Journée Mondiale du Tourisme.
Formidable occasion de rencontres et d’échanges avec l’autre, le tourisme est une forte réalité de ce XXIème siècle. Toutefois, il est évident du fait des difficultés et d’autres formes d’injustices économiques que la grande majorité n’ait pas encore accès au tourisme en tant que loisirs. Certes, des efforts sont réalisés ici et là dans de nombreux  pays pour une plus grande inclusion des citoyens dans le fait touristique. Mais, toujours est-il que nous sommes encore loin du compte.
En Côte d’Ivoire, tout ivoirien ou résident a le droit de s’offrir les loisirs qu’il souhaite. Au Ministère du Tourisme, notre souhait est de voir dans les années à venir, un accroissement du nombre de touristes internes, choisissant d’aller découvrir les différentes régions de notre pays.
Pour ce faire, la Côte d’Ivoire doit favoriser sur toute l’étendue du territoire national, la construction de réceptifs modernes, confortables et surtout abordables pour permettre à tous nos concitoyens de traduire dans leur réalité quotidienne, la notion de repos et de vacances.
La région du Iffou et particulièrement sa capitale Daoukro ne manque ni d’atouts, ni de potentialités touristiques. Avec notre ambition de développer le tourisme interne, le Département du Iffou pourrait servir de pôle touristique dans cette partie de la Côte d’Ivoire. Avec l’Hôtel de la Paix comme point d’appui, nous pensons que d’importants évènements, en passant par les séminaires et ateliers, trouveront en votre ville, Monsieur le Président, leur meilleur champ d’application.
Par ailleurs, les vastes plantations de café-cacao, de l’hévéa, du palmier à huile, etc., ne laisseront point indifférent les mordus de l’agro-tourisme.
C’est le lieu de rappeler que le tourisme, grâce à la politique de paix et de cohésion sociale que connaît notre pays, s’est relativement bien développé de 2011 à ce jour. En effet, nous visions 500 000 touristes internationaux en 2015.
Aujourd’hui, l’on compte plus d’un million de touristes internationaux contre 471 000 en 2014. L’on a identifié environ 1 488 532 touristes internes et estimé les dépenses des touristes à plus de 300 milliards de francs CFA. Quant au taux d’occupation des hôtels, on relève une moyenne de 65 % pour l’année 2015. La participation du tourisme au PIB est de 4,8 % selon les estimations de la Banque Mondiale.
Le Chef de l’Etat, Son Excellence Alassane OUATTARA qui nourrit de grandes ambitions pour notre pays n’a pas hésité mercredi 05 Octobre 2016, lors de l’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’Assemblée Nationale où il était venu présenter aux députés, l’avant projet de la Nouvelle Constitution, d’indiquer et je le cite : «nous avons redonné à la Côte d’Ivoire, sa place dans le concert des Nations et retrouvé notre rôle de locomotive, dans la sous-région. Nous avons restauré l’attractivité économique et touristique de la Côte d’Ivoire et nous avons redonné à nos concitoyens, leur fierté dans le monde».
C’est dire que le Chef de l’Etat suit avec bonheur les performances du secteur touristique national. Pour tous les collaborateurs du Ministère du Tourisme, cet appel nous exhorte à poursuivre sur notre lancée, dans l’atteinte pour notre pays de la croissance  économique forte, durable et inclusive.
 
Excellence Monsieur le Président,
Messieurs les Ministres,
Honorables invités,
Pays d’ouverture, la Côte d’Ivoire est la locomotive de la sous-région d’Afrique de l’Ouest. A ce titre, elle enregistre un flux croissant de voyageurs, des touristes non seulement à l’aéroport Félix HOUPHOUET-BOIGNY, mais également à toutes ses autres frontières. Les statisticiens du tourisme savent pertinemment que toute entrée de visiteurs sur le territoire national vaut son pesant de touristes. En la matière, la Côte d’Ivoire n’invente rien.
En ce qui concerne le tourisme interne, les ivoiriens et les résidents voyagent de plus en plus à l’intérieur du pays. En effet, nos compatriotes saisissent toutes les occasions pour participer aux cérémonies et aux diverses fêtes de retrouvailles.
Dans l’optique de les aider à passer un agréable séjour à l’intérieur du pays, mon Département a mis au point le concept de «Relais Paillote». Une forme d’Hôtellerie souple, confortable et abordable, mixant l’énergie classique et le solaire, répondant aux normes internationales. L’usage de ce nouveau concept va permettre au plus grand nombre, de visiter le pays profond aussi souvent que possible.
L’expérience pilote des Relais Paillote doit être construite à Jacqueville. Nous sommes d’ailleurs optimistes quant à l’issue de ce projet qui doit démarrer ces jours-ci. Je suis persuadé Excellence Monsieur le Président, qu’un «Relais Paillote» a parfaitement sa place dans la région du Iffou. 
Domaine transversal, le tourisme soutenu par une politique volontariste peut booster à souhait le développement du tourisme interne. Ainsi, le secteur pourrait créer des milliers d’emplois et des richesses pour les jeunes et les femmes, luttant contre la pauvreté, l’exode rural et la misère. Ces populations fixées ici et là dans les villages, contribueront elles aussi à l’amélioration de leurs propres conditions de vie, devenant ainsi des acteurs significatifs de la construction locale.
Eh oui, faire des ivoiriens, des touristes internes pour mieux connaître et apprendre leur pays, est mon cheval de bataille dans le Département dont j’ai la charge actuellement.
Excellence Monsieur le Président,
Messieurs les Ministres,
Honorables invités,
Fort opportunément, le thème de la 37ème Journée Mondiale du Tourisme nous invite à favoriser l’inclusion des citoyens dans les bienfaits du tourisme, notamment les loisirs et les voyages. En Côte d’ivoire, par le développement du tourisme interne dans nos régions, nous pensons pouvoir donner l’occasion à de nombreux ivoiriens de se ressourcer paisiblement là où ils le souhaitent sur toute l’étendue du territoire national. C’est pourquoi, nous sollicitons une oreille attentive auprès de tous, afin que le caractère transversal du tourisme devienne une réalité dans notre pays.
Sur ce, j’annonce l’ouverture fraternelle et conviviale des festivités marquant la 37ème Journée Mondiale du Tourisme ici même à Daoukro.
Vive le Président BEDIE ! Vive la Région du Iffou ! Vive Daoukro ! Vive le tourisme !
 
Je vous remercie.
 


 
BLOG DU MINISTRE

Biographie du Ministre
Mot du Ministre
Agenda du Ministre
Discours et communications
Ecrire au Ministre

EVENEMENTS


VIDEOTHEQUE


 

LIENS INSTITUTIONNELS

 
La Présidence de la République
La Primature
Le Gouvernement
L’Assemblée Nationale
Le Conseil Economique et Social

 
         
©
2013
Ministère du Tourisme
Tous droits reservés
  CONCEPTION
HEBERGEMENT
CICG
SNDI