Actualités du ministère

Siandou Fofana présente la stratégie du tourisme à la IFC

28 / 03 / 2018


Ce Mardi 27 Mars 2018, sur instruction de Monsieur le premier Ministre, Monsieur Siandou FOFANA, Ministre du Tourisme a reçu en audience Monsieur SERGIO PIMENTA, Vice-Président Moyen Orient et Afrique de la IFC (International Finance Corporation), en vue de partager sa vision du développement du secteur du tourisme ainsi que la nouvelle stratégie élaborée par le cabinet McKinsey. Une stratégie qui a fait l'objet de présentation au Africa Ceo Forum afin d'attirer les investisseurs à s'intéresser au secteur du tourisme.
A la suite de Monsieur le Ministre, Monsieur SERGIO PIMENTA de la IFC, prenant la parole a également fait une petite présentation de leur champ d'actions. M. Pimenta, ayant une grande expérience dans le domaine du tourisme pour avoir accompagné certains pays tels que le Sénégal, le Brésil et biens d'autres, a marqué son intérêt et sa volonté d'accompagner en dehors de l'état de Côte d'Ivoire, certains privés porteurs de projets du secteur du tourisme.
Les différentes articulations de la stratégie ont fait l'objet de commentaires détaillés de la part de Monsieur le Ministre du Tourisme à ses hôtes du jour afin de mieux apprécier les différentes composantes de ladite stratégie mais aussi et surtout les différentes étapes de sa mise en œuvre et les mécanismes de financement qui la soutienne.
Monsieur ATCHA du cabinet Mc Kinsey a bien voulu après la présentation de Monsieur le Ministre apporter quelques éléments en signifiant aux hôtes de Monsieur le Ministre, la volonté du cabinet Mc Kinsey d'accompagner à la mise en œuvre de ladite stratégie. Toute chose qui devrait rassurer davantage la IFC quant au potentiel non encore exploité de ce secteur porteur hautement stratégique et pourvoyeur d'emplois.
Monsieur SERGIO PIMENTA a salué et félicité Monsieur le Ministre pour la qualité du travail fait. Il a fait remarquer que la méthodologie était bien pensée, les projets bien élaborés mais aussi, la précision faite quant à la séparation des investissements à caractères publiques de ceux privés.