Actualités du ministère

Un Fonds sud-africain s’engage pour le financement des projets

19 / 02 / 2019


Le ministre Siandou Fofana a paraphé, le mardi 19 février 2019, un Mémorandum d'entente avec le président du Ifa, Neil de BEER, en vue de la mise en œuvre du Plan stratégique national.
« Sublime Côte d’Ivoire », c’est ainsi qu’est baptisée la Stratégie de développement du Tourisme en Côte d’Ivoire sur la période 2018-2025. Et c’est cette vision aussi pragmatique qu’ambitieuse du gouvernement ivoirien portée par le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, qui a séduit la société sud-africaine Investment Fund Africa (Ifa), un influent fonds d’investissement dont le siège est au Cap.  Conduite par son Président Directeur général, Neil de Beer, c’est une forte délégation qui a séjourné plus de 48h à Abidjan et qui a abouti, le mardi 19 février, à la signature d’un Mémorandum d’entente (en anglais Memorandum of Understanding - MoU) portant sur la mobilisation de ressources pour la mise en œuvre de la stratégie de développement touristique susmentionnée.
Pour Siandou Fofana, « la mobilisation des ressources de l’ordre de 6 millions de dollars américains, soit 3000 milliards de FCFA », se fera avec le concours technique, pour la partie ivoirienne, de la banque Attijariwafa  (Sib). Il appartiendra au Fonds sud-africain, dans le cadre de ce MoU, outre l’initiative de divers contrats, le recours à des fonds additionnels et autres mobilisations, toujours selon le ministre, la mise à disposition de son réseau pour mettre en lumière et déployer tout le potentiel touristique ivoirien, en vue de la réalisation de « Sublime Côte d’Ivoire ».
Cette vision, le Président de Ifa, M. Neil de Beer, l’assimile à un rêve en passe de se réaliser. Et qui s’inscrit dans le rêve, encore plus grand, d’une Afrique comptant sur ses valeurs et richesses endogènes pour réaliser son développement en toute synergie. A juste titre, il voue à la Côte d’Ivoire, à l’instar de l’Afrique du Sud, pays dans lequel la plupart des dirigeants du Fonds ont occupé de hautes responsabilités politiques et gouvernementales, faut-il le préciser, un potentiel inestimable, au plan touristique.
Aussi et dans cet élan de synergie active, MM Siandou Fofana et Neil de Beer, ont-ils salué l’entregent et la haute idée du développement de son pays et de l’Afrique, du Dr Diakité Coty Souleimane, ancien ministre et Pca du Fonds d’entretien routier (Fer) qui a permis la connexion ivoiro-sud-africaine. Mieux, l’investisseur de la nation arc-en-ciel, se félicite de la compréhension du caractère transversal de l’industrie touristique par le gouvernement ivoirien dont il a pu, en l’espace de 48h, rencontrer au moins 6 ministres. Toute chose, à l’en croire, qui dénote de ce que « ce volcan de  développement qu’est le tourisme ivoirien et qui n’attend que son éruption », est partagé par tous et laisse entrevoir un succès à « Sublime Côte d’Ivoire ».
Le tourisme reste un secteur avec d’énormes potentialités, à en croire Siandou Fofana. Ce qui justifie, avec « Sublime Côte d’Ivoire », d’investir 3200 milliards de FCA dans le secteur d’ici 2025 afin de permettre à la destination ivoirienne d’intégrer le TOP 5 des destinations touristiques en Afrique.